La terre de Zabulon et Nephtali

En ce temps-là, quand Jésus apprit que Jean avait été mis en prison, Il s’en alla en Galilée. Il ne resta pas à Nazareth, mais alla demeurer à Capernaüm, ville située au bord du lac de Galilée, dans la région de Zabulon et de Nephtali afin que fût accompli ce qui a été dit par Esaïe le prophète : « La terre de Zabulon et la terre de Nephtali, en direction de la mer, de l’autre côté du Jourdain, Galilée des nations (Γαλιλαία τῶν ἐθνῶν) ! Le peuple assis dans les ténèbres verra une grande lumière! Pour ceux qui vivent dans le sombre pays de la mort, la lumière apparaîtra! » Dès ce moment, Jésus se mit à prêcher en disant: « Repentez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche! » (Matthieu 4, 12-17).

Depuis que j’étais jeune, les noms de Zabulon et de Nephtali apparaissant dans le texte de l’évangile m’ont interpellé, car de nos jours on désigne autrement les endroits : par des repères géographiques, par des noms de villes, des départements, des régions, des pays. Or la première désignation de l’endroit où le Seigneur a choisi d’habiter n’est pas le nom de province, Galilée des nations, mais les noms de deux tribus d’Israël issus de deux personnes : Zabulon et Nephtali, le dixième et le sixième des douze fils de Jacob. Bien entendu, les anciens n’avaient pas les mêmes habitudes que celles de nos jours et nommer la région où le Seigneur avait élu domicile par les noms des tribus d’Israël ayant habité ces terres, c’est tout-à-fait naturel pour l’évangéliste Mathieu, un juif écrivant pour des juifs.

Cependant, étant donné que le texte évangélique de Mathieu ne s’adresse pas uniquement à ses premiers destinataires, mais à nous aussi, je me suis intéressé davantage à Zabulon et Nephtali ainsi qu’à leurs tribus respectives. J’ai appris que Nephtali était le 6ème fils du patriarche Jacob, né de Bilha la servante de son épouse Rachel et Zabulon était le 10ème fils de Jacob, né de sa deuxième épouse, Léa, qu’il n’aimait pas.

Concernant les tribus de Zabulon et Nephtali j’ai appris qu’ils ont participé à proclamation des bénédictions et des malédictions après l’entrée d’Israël dans la terre promise. Cette proclamation a eu lieu ainsi : 6 tribus sont montées sur le mont des bénédictions, Gazizim, et 6 tribus sur les monts des malédictions, Ebal, qui se trouve en face de Garizim. Or les tribus de Zabulon et Nephtali se sont trouvés, les deux, sur le mont Ebal.

Ces observations sont tout-à-fait en harmonie avec l’autre désignation du pays du Seigneur : « Galilée des nations », c’est-à-dire la Galilée habité un peuple ne connaissant pas Dieu, « le peuple assis dans les ténèbres ». Le Seigneur vient donc habiter la terre de Nephtali, le fils d’une servante et la terre Zabulon, le fils d’une épouse mal aimée. Il vient ainsi à tous ceux qui sont tombés sous la malédiction de la Loi, éloignés de la connaissance et la vie de Dieu, il s’abaisse jusqu’au plus ténébreux de nos enfers spirituels, afin de nous ressusciter à une vie nouvelle, dès maintenant, par la pénitence : « Repentez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche! »

Laisser un commentaire